Qu’est-ce que l’Eucharistie ?

« Eucha­ris­tie » vient du grec « eucha­ri­stein » qui signi­fie « action de grâce ».

À la messe, les chré­tiens se réunissent pour célé­brer Jésus-Christ mort et res­­sus­­cité, pour s’as­so­cier à sa vie nouvelle, pour faire corps en Église. L’Eu­­cha­­ris­­tie, troi­sième sacre­ment de l’ini­tia­tion chré­tienne, est le seul sacre­ment accom­pli par Jésus lui-même. Elle a été insti­tuée lors de la Cène, le dernier repas de Jésus, avec ses apôtres. Ce geste est parti­cu­liè­re­ment commé­moré lors de la célé­bra­tion du Jeudi saint. L’Eu­cha­ris­tie, ou la messe, est un rappel de la dernière Cène, qui annonce elle-même la mort et de la résur­rec­tion de Jésus Christ, cœur de la foi chré­tienne. C’est une actua­li­sa­tion de cet évène­ment et non sa répé­ti­tion ou son simple souve­nir.

L’Eu­cha­ris­tie struc­ture la vie chré­tienne, elle la ponc­tue, elle est la respi­ra­tion de la vie spiri­tuelle. Elle « est la source et le sommet de toute la vie chré­tienne » (Lumen Gentium, 11), c’est-à-dire que le chré­tien y puise sa vie, d’une part, et y réalise sa voca­tion d’union intime avec Dieu, d’autre part.


Quelle est l’ori­gine de la Messe ?